Les parasites

De La-chevre.

Que sont les parasites internes ? Ce sont justes des "VERS"! Les parasites internes sont identifiés comme maladies. Les chèvres qui sont infectées peuvent devenir malades ou même mourir. Elles peuvent devenir léthargiques, avoir la diarrhée, perdre du poids ou tout juste le maintenir. Parfois ces signes peuvent être non détectés. Les parasites internes infectent l'appareil gastro-intestinal, le foie, les poumons, le système sanguin, le système lymphatique, et la peau.


Cycles De Vie


Chaque troupeau a quelques parasites. Il y a plusieurs parasites principaux qui envahissent des chèvres.


Strongles


Vers gastro-intestinaux;

  • Vers de la caillette; Haemonchus, Trichostrongylus, Ostertagia
  • Vers de l’intestin grêle; Trichistrongylus, Nematodirus, Cooperia Strongyloides
  • Vers du gros intestin; Oesophagostomum, Trichuris
  • Vers du petit intestin ou ancilostomides(bookworm); Ancylostoma, Necator, Bunostomum


Vers du poumon;


  • Vers du poumon ou métastrongylides(longworm); Dictyocaulus, Metastrongylus, Protostrongylus Ascarides;


Ascarides;

  • Intestin grêle; Ascaris


Vers plats ou plathelminthes;

  • Cestodes(tapeworm); Taenia, Echinococcus, Moniezia (intestin grêle)
  • Trématodes; Fasciola, Dicrocoelium (douve du foie)


Les chèvres ingèrent ces parasites tandis qu'elles sont au pâturage ou même dans les confins de votre grange. Vous vous demandez comment elles ont pu les attraper? Le ver adulte vit dans l’abdomen de son hôte, dans l'estomac, et pond des œufs en grands nombres qui sont alors expulsés par les crottes. Dès ce moment, les œufs doivent se développer. Ceci peut prendre de cinq jours à plusieurs mois. Ces larves se développent dans des conditions que nous tous avons (chaud et humide). Le parasitisme est un gros problème au printemps où nous avons les conditions idéales. Avant que les larves éclosent elles sont inefficaces. Cependant, une fois qu'ils sont éclos ils doivent être ingérés par la chèvre pour accomplir leur cycle de vie.

Les larves ne sont pas très mobiles. Elles ont besoin de pluie pour les éclabousser sur les brins d'herbe dans le pâturage. Si vos chèvres sont forcées de frôler le sol du pâturage ceci augmentera habituellement le nombre de larves ingérées. Car les larves sont fortement concentrées dans le secteur près de la terre.

Une fois que les larves sont mangées cela prend approximativement 2 semaines pour que le Haemonchus devienne un adulte et puis commence à pondre des œufs. Cependant, Ostertagia et Trichostrongylus prennent approximativement trois semaines pour se développer et pour commencer à pondre des œufs. Vous vous demandez "pourquoi dois-je savoir ces périodes d’éclosions?" Bien, c'est important quand vous développez un programme de gestion parasitaire stratégique. Quelques larves deviennent dormantes et attendent pour se développer. À ce stade quelques larves deviennent protégées contre certains vermifuges.

Des dommages sont provoqués par n'importe lequel de ces parasites à tout moment. Les premiers dommages sont provoqués par les larves dans l'estomac, où ils endommagent les cellules. Haemonchus est un suceur de sang. Ces larves enlèvent de grandes quantités de sang, parfois plus rapidement que l'hôte peut en produire. Ceci aura finalement comme conséquence la mort.



Parasite
Description
Organe infecté
Cycle de vie
Symptômes
Haemonchus
m,10-20mm rouges
f,18-30mm rouges et blanches
Caillette
si,4-6jrs
pp,3sem
Anémie, enflures molles sous la mâchoire et l’abdomen
Ostertagia
m,6-9mm bruns
f,8-12mm
Caillette
si,4-6jrs
pp,3sem
Affaiblissement, pas de gain de poids
Trichostrongylus
m:4-5,5 mm
f:5-7 mm
Caillette, intestin grêle
si: 3-4 jrs
pp: 2-3 sem
même que pour Haemonchus et aussi diarrhée et perte de poids
Cooperia
m:5-7 mm
f:6-9 mm
Intestin grêle
si: 5-6 jrs
pp: 15-20 jrs
mêmes que pour Haemonchus
Bunostomum
10-30 mm
Intestin grêle
si: ?
pp: 30-56 jrs
Oedème, anémie, perte de poids, diarrhée
Strongyloides
4-6 mm
Petit intestin
si: 1-2 jrs
pp: 8-14 jrs
anorexie, entérite, diarrhée
Chabertia
m:13-14 mm
f:17-20 mm
Gros intestin
si: 5-6 jrs
pp: 42 jrs
anorexie, entérite, diarrhée
Oesophagostomum
m:12-17 mm
f:15-22 mm
Gros intestin
si: 6-7 jrs
pp: 41-45 jrs
diarrhée vert foncé, oedème
Protostrongylus
m:16-28 mm
f:25-35 mm
Poumons
si: 12-14 jrs
pp: 30-37 jrs
pneumonie
Dictyocaulus
m:30-80 mm
f:50-100 mm
Poumons
si: 6-7 jrs
pp: 3-4 sem
écoulement nasal collant, respiration difficile, toux
Légende; m=mâle, f=femelle, si=stade infectieux, pp=apparition des œuf après infection de l’hôte


Avant que n'importe lequel des symptômes mentionnés plus haut soit évident beaucoup de dommages s'est produit. Il est très important de consulter un vétérinaire pour un diagnostic approprié. Plusieurs des symptômes qui résultent des parasites ont les mêmes symptômes que beaucoup d'autres maladies.

La coccidiose est quelque peu différente de la plupart des parasites parce que l'infection est directement de l'œuf- l'étape appelée un oocyste. Elle est également prise au pâturage ou dans la grange. La coccidiose est une cause importante d'inefficacité alimentaire et de croissance faible. Le parasite est normalement présent à tous les âges, mais affecte plus les jeunes animaux. Il montre souvent des symptômes cliniques quand les animaux ont été soumis à une contrainte d'une manière quelconque.


Nombres de parasite dans les pâturages


Quand mes pâturages sont-ils le plus à risque d’infecter mes chèvres avec des parasites ? L'hiver les larves peuvent-elles survivre? Ce sont justes quelques questions que vous pouvez poser.

Le nombre le plus élevé de larves sont présent dans le pâturage quand le climat est le plus approprié à la survie. Si la saison a été chaude et humide, le nombre de larves tend à être haut.

D'autre part si la saison a été chaude et sec pendant un certain nombre de jours, plus le nombre de parasites sera bas.

Quant à la deuxième question, oui les larves survivent parfois à l’hiver. On a constaté que quelques larves peuvent survivre si l'hiver n'est pas vraiment dur. Ainsi, quand le pâturage commence à devenir vert et que vous êtes prêt à laissez les chèvres dehors dans ce pâturage abondant, vous pouvez les transformer en champ de nouvelles larves. C'est pourquoi vous devriez être sur un bon programme antiparasitaire qui serait spécifique à votre ferme. En outre, les larves peuvent survivre à l’hiver dans les chèvres à une étape dormante si on n'élimine pas les parasites à l'automne avec un vermifuge à large spectre.


Détection des Parasites


La meilleure manière de déterminer quels parasites infectent vos chèvres est d'avoir un contrôle vétérinaire d’un échantillon fécal. Il peut alors dire aussi bien quels parasites infectent vos chèvres, à quel niveau et quel produit employer pour traiter vos chèvres.


Vous pouvez également examiner vos chèvres pour déterminer l'anémie en regardant leurs gencives et la conjonctive autour des yeux. Les deux endroits devraient être rose lumineux au rouge. Si les gencives ou conjonctives sont roses pâle ou gris, alors la chèvre montre des signes d'anémie, qui est une indication dont vous pouvez avoir besoin pour détecter la présence de vers. La coccidiose est souvent une cause de diarrhée et les animaux deviendront avec les extrémités arrière sales.


Programmes de gestion antiparasitaire


Beaucoup de producteurs ont toujours employé des vermifuges. Certaines des larves ont pu être devenues immunisées contre le traitement. Ainsi que pouvez-vous faire ? D'abord vous devez avoir un bon plan de gestion. Vous devriez pouvoir identifier quel parasite infecte vos animaux par un examen fécal, connaitre quels produits à employer pour les détruire et comprendre comment contrôler le pâturage pour diminuer les chances d'infections.

J'estime que le troisième énuméré est très important. Si vous contrôlez vos pâturages et utilisez les bonnes procédures de gestion vous n'aurez pas une grande infestation de larves. La gestion du pâturage de implique de déplacer les chèvres entre plusieurs secteurs, maintenant le fourrage dans les pâturages en état végétatif ou croissant. Pendant les mois chauds et secs d'été, les chèvres tendent à prendre peu de parasites parce que les larves ne peuvent pas survivre longtemps sans humidité.


Un bon principe de base pour le traitement des vers doit commencer quelques jours avant de sortir les chèvres dehors au pâturage au printemps et continuer alors avec des autres qui libèrent de vers plusieurs semaines plus tard. Un autre temps stratégique du contrôle des vers est après un gel dur en automne. Ceci "les nettoient" pour l'hiver.


Tout au long de l'été vous devrez surveiller le troupeau et le traiter si nécessaire. Quelques producteurs traiteront tous les animaux comprenant les nouveaux chevreaux juste quelques jours tandis que d'autres peuvent suivre la philosophie du programme de FAMACHA par lequel ils traitent seulement les animaux qui en ont besoin selon un guide de couleur de la conjonctive de l'œil.


Attention : Examinez l'étiquette du produit pour vous assurer de toutes les restrictions telles que la grossesse, l'âge, ou les périodes de retrait.


Produits antiparasitaire


Il y a peu de produits approuvés pour l'usage dans les chèvres. Par conséquent, vous pouvez devoir établir un rapport avec votre vétérinaire qui peut prescrire des traitements non énumérés sur une étiquette.


Rumatel (morantel) ce produit est efficace contre des vers d'estomac, des vers du petit intestin et des vers du gros intestin. Ce produit est approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Safe-Guard (fenbendazole) ce produit est efficace contre les vers du poumon, les vers d'estomac et des vers intestinaux. Le produit sera également efficace contre les ténias quand le dosage est doublé. Il est approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Ivomec (ivermectin) ceci est un produit antiparasitaire de large-spectre qui contrôle un éventail de parasites internes et externes. Ce produit est disponible en solution buvable, injectable, ou formulation sur le dos (moutons). Ce produit n'est pas approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Levasole ou Tramisol (levamisole) ce produit est efficace contre les nématodes principaux, y compris les vers du poumon. L'un ou l'autre produit est disponible comme bol (grande pilule), injectable, ou poudre. Ce produit n'est pas approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Valbazen (valbazen) ceci est un produit de large-spectre qui est efficace contre les douves du foie, les vers d'estomac, les ténias, les vers intestinaux, et les vers du poumon. Le produit est disponible en solution buvable. Ce produit n'est pas approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Corid (amprolium) ce produit est employé pour traiter la coccidiose. Ce produit est disponible comme solution ou comme poudre. Tous les deux peuvent être mélangés à l'eau potable comme traitement préventif ou traitement de contrôle. La période de traitement a lieu pendant cinq jours à titre préventif et de contrôle. Ce produit n'est pas approuvé pour l'usage dans les chèvres.


Le contrôle des parasites internes de n'importe quel animal est un défi. Travaillez stratégiquement pour la destruction des vers de sorte que vous puissiez empêcher de grandes infections et variez les produits antiparasitaires pour empêcher la résistance des parasites. Soyez diligent dans vos efforts de contrôle des vers et de temps en temps faites analyser des échantillons de selles afin de surveiller l'efficacité de votre programme antiparasitaire.


Revenir à la page Maladies